Tag "hydrogène"

Le méthanol dans la bataille pour le carburant du futur

dans les mises à jour par

Pourquoi le méthanol est-il sous les feux de la rampe ?

Avec l'apparition de phénomènes climatiques nouveaux et inquiétants, les gouvernements et les organisations internationales du monde entier se démènent pour trouver des solutions à l'augmentation de la teneur en carbone et en gaz à effet de serre dans l'atmosphère. L'industrie maritime en subit également les retombées, comme les objectifs 2030 et 2050 de l'OMI. Le méthanol est en passe de devenir un carburant alternatif prometteur, car il répond à la plupart des critères que les opérateurs maritimes recherchent dans un carburant de l'avenir. Et l'acceptabilité du méthanol augmente probablement en raison de la considération qu'un carburant parfait qui résout tous nos problèmes pourrait ne jamais être découvert à temps.

Le STENA GERMANICA a été converti au carburant méthanol en 2015. Photo prise par U-kasz, observateur de navires

Quelles cases le méthanol cocherait-il sur la liste des carburants parfaits ?

Le méthanol a de nombreux atouts, mais le facteur le plus important en sa faveur est incontestablement la maturité de la technologie de manipulation du méthanol. Le méthanol a de nombreuses utilisations dans la production et la fabrication, autres que son utilisation en tant que carburant, notamment dans la production de polymères, à savoir les plastiques, les peintures, les vernis et les produits de nettoyage. Tout cela a déjà placé le méthanol sur la liste des cinq premières marchandises transportées dans le monde, avec une base remarquable de connaissances concernant la manipulation et le transport du méthanol. Il s'agit d'un avantage considérable par rapport à des concurrents tels que l'hydrogène et l'électricité utilisée pour faire avancer les navires, car il existe déjà une infrastructure et une chaîne d'approvisionnement bien développées pour la production et le transport du méthanol.

Lire la suite...

L'ammoniac vert : la clé de la décarbonisation du transport maritime ?

dans Décarbonisation, Tendances par

L'ampleur du problème ne fait aucun doute. Et l'urgence de s'y attaquer. Le transport maritime représente près de 3 % des émissions annuelles deCO2 dans le monde, indique l'OMI. En 2018, les délégués de l'OMI ont convenu de réduire les émissions de 50 % par rapport aux niveaux de 2008 d'ici à 2050. Mais à moins de trois décennies de l'échéance, l'objectif semble plus que jamais inatteignable. Le développement d'alternatives viables au carburant diesel est un défi plus urgent que jamais. L'ammoniac vert peut-il résoudre la crise du carbone dans le transport maritime ?

Lire la suite...

Scénarios pour un réseau d'offre et de demande d'ammoniac vert

dans Décarbonisation, Recherche, Tendances par

FleetMon soutient les étudiants et les partenaires de recherche lorsqu'il s'agit de fournir des données AIS à des fins universitaires. En 2020, un étudiant en doctorat du département des sciences de l'ingénieur de l'université d'Oxford nous a contactés pour recevoir certaines données AIS pour un projet sur la décarbonisation des routes maritimes cruciales.

Lisez un article invité fourni par le professeur René Bañares-Alcántara, lecteur au département des sciences de l'ingénieur de l'université d'Oxford.

Lire la suite...

De l'hydrogène vert dans les transports maritimes ?

dans Tendances par
Visitez le site Hydrogen Europe qui représente l'industrie européenne, les associations nationales et les centres de recherche actifs dans le secteur de l'hydrogène et des piles à combustible.

Alors que le monde s'efforce de vaincre le coronavirus et de surmonter l'impact économique catastrophique de la pandémie, de nombreux appels ont été lancés en faveur d'une reprise économique durable sur le plan environnemental et du non-retour au statu quo a priori. La technologie de l'hydrogène vert et des piles à combustible pourrait-elle propulser le transport maritime vers un avenir durable et économiquement viable ?

Lire la suite...